MediaTek entre la capitale Meizu

Meizu Est le centre d’intérêt de nombreux investisseurs industriels. Après Alibaba en Février, ce serait à MediaTek tour pour entrer dans le fabricant chinois de capital. Une alliance surprenant étant donné la préférence pour les chipsets coréens …

Meizu Est clairement une entreprise à suivre de près. Il est pas nous qui disons, ce sont les différents investisseurs qui ont un intérêt particulier pour le fabricant chinois, désormais officiellement France depuis l’arrivée de MX3. Février dernier, nous avons signalé dans nos colonnes avait qu’Alibaba investis 590 millions de dollars dans la société de capital pour une participation minoritaire. Il serait maintenant à MediaTek à emboîter le pas.

L’information est apparue sur Weibo et relayée par Mydrivers.com, propose aucun détail sur la façon dont cet investissement. Et cela n’a pas été confirmée par les deux parties. Alors, prenez-le avec une pince à épiler, juste par mesure de précaution. Pourtant, cette association semble également surprenant que logique. Il est étonnant parce Meizu est pas le plus grand partisan de la gamme de chipsets du fondeur taiwanais.

Jusqu’à fabricant MX3, juré préférence absolue dans Exynos Samsung. de préférence, il a réitéré la fin de l’année dernière pour MX4 Pro. Cependant, il est à ce MediaTek industrielle tourné pour la série Blue Charm (m1 et m1 note), et pour mobile (premier MX4 MT6595, équipée, il était déjà un signer). Peut-être que cette nouvelle orientation stratégique est-il lié à cela.

Cependant, cet investissement est tout à fait logique pour deux raisons. D’abord, comme pour Alibaba, Meizu est toujours une entreprise «accessible» financièrement. Bien que sa popularité augmente en parallèle avec des volumes de smartphones que les flux de la marque, il reste un petit capital national (2% de part de marché) et plus international (1,5 millions de pièces en Janvier).

Cependant, il est également l’un des meilleurs candidats pour contrer l’ascension fulgurante Xiaomi, Honor (Huawei), encore plus que Nubia (ZTE) OnePlus. ou qu’Alibaba Le fait qu’il a été offert un demi-milliard de dollars ne fait que confirmer cette impression.

Le second concerne raison MediaTek. Dans son désir de rivaliser avec la profondeur Qualcomm, asiatique semble singer son homologue américain dans tout ce qu’il entreprend. Qualcomm a investi dans le capital de Xiaomi, il était donc logique que MediaTek prendre un stand du fabricant qu’il considère comme les plus susceptibles de mettre des bâtons dans les roues de son adversaire. Surtout depuis MediaTek semble aussi avoir une dent contre Lei Jun qui a clairement rejeté toutes ses derniers produits (Mi Note, Mi Note Pro, Redmi 2, Redmi 2A). reste à savoir si Meizu abandonner Samsung pour ces futurs fleurons …

Author: Daniel

Partager cet article sur